Ligue d'action civique

La Ligue

Servir et non se servir.

La Ligue

La Ligue d’action civique est une organisation à but non lucratif fondée en 2011 par des citoyens vigilants, des élus et des organisateurs politiques de toutes allégeances.

La corruption ne date pas d’hier au Québec, et ceux qui la combattent non plus. Dans les années 1950, une 1ère Ligue d’action civique a existé, avec pour point culminant en 1954 la première élection de Jean Drapeau à la tête de Montréal avec un programme de lutte à la corruption. Aujourd’hui comme hier, la Ligue favorise la prise de parole responsable des citoyens, dépasse les allégeances partisanes, facilite l’application de la Loi et repousse les profiteurs loin de nos administrations publiques.

 

Un peu d'histoire

Juin 2009: Frédéric Lapointe dépose au Parti Québécois une proposition de tenue d'une commission d'enquête sur l'industrie de la construction.

 Novembre 2010: Martin Drapeau dépose au Parti Libéral une proposition demandant la tenu d'une enquête sur l'industrie de la construction.

Août 2011: Frédéric Lapointe, Martin Drapeau, Craig Sauvé, Marie Depelteau-Paquette, Philippe-André Tessier et plusieurs autres fondent la ligue d'action civique.

 

Mission de la Ligue

La Ligue d’action civique lutte contre la corruption en poursuivant trois missions :

  • Saine gouvernance des villes, des commissions scolaires et autres administrations locales
  • Plus grande participation des citoyens à l’administration locale (vigilance, arbitrage)
  • Plus grand engagement des citoyens dans les élections, y compris en tant que candidat
 

Moyens

  • Colloque annuel d’échanges, de formation et de sensibilisation;
  • Gala annuel de remise de prix soulignant les contributions exceptionnelles de citoyens, de personnalités publiques et d’élus;
  • Fonds juridique en matières municipales;
  • Outils nécessaires à une campagne électorale professionnelle et propre;
  • Obtention d’engagements des candidats / élus;
  • Évaluation de la gouvernance des villes.